.Net : Tout ce que vous devez savoir

.Net : Tout ce que vous devez savoir

mai 14, 2021

Este Website usa cookies

Jesualdo Matos a fait des études en ingénierie informatique et est un développeur .NET chez PrimeIT. En tant qu’expert dans le domaine, nous lui avons demandé de nous expliquer en quelques mots comment fonctionne la plateforme. Voici le résultat :

 

« Ces deux dernières années j’ai travaillé avec .NET en tant que plateforme de développement principale. À chaque fois que quelqu’un me demande une définition simple, j’éprouve des difficultés pour trouver une réponse claire et concise. Ainsi j’ai décidé de regrouper les idées les plus importantes, lesquelles je vais vous expliquer tout de suite :

 

Quels sont les concepts les plus importants ?

.NET (se prononce “point net”) est une infrastructure logicielle (framework) gratuite et multiplateforme (Windows, Linux et macOS), à code ouvert, pour le développement de modèles d’applications tels que le Web, Desktop ou Mobile Apps, Jeux et IOT.

Le .NET est un code-source ouvert sur la .NET Foundation.

La .NET Foundation est une organisation indépendante pour promouvoir le développement ouvert et la collaboration autour de l’écosystème .NET.

 

La plateforme c’est là où le code est exécuté, y compris les références aux temps d’exécution, les outils de développement y étant aussi disponibles tels que les compilateurs.

 

Les 4 implémentations principales de temps d’exécution pour .Net sont :

– L’ancienne .NET Framework, dont le développement a été suspendu, mais qui continue d’avoir un support comme composant du système opérationnel Windows ;

– La Mono, une implémentation de code ouvert de la .NET Framework ;

– La.NET Core, une nouvelle version de code ouvert de la .NET framework de Microsoft ;

– La.NET native pour la plateforme Windows universelle.

 

Les programmes écrits pour .NET sont exécutés dans un environnement logiciel appelé Common Language Runtime (CLR), qui à son tour, est une machine virtuelle d’applications qui fournit des services tels que la sécurité (type safety, memory access,…), gestion de mémoire (allocation, garbage collection, …) et traitement des exceptions. Le CRL exécute le logiciel compilé en Langage intermédiaire (IL en anglais). N’importe quel langage compilé en IL peut être exécuté dans un runtime .NET.

Les compilateurs .NET produisent des assemblies (archives avec l’extension .dll), qui contiennent le code exécutable sous forme d’instructions IL, et des informations symboliques sous forme de métadonnées. Avant son exécution, le code IL d’un assembly est alors converti en code spécifique du processeur par CLR.

 

Les bibliothèques

Toutes les implémentations .NET implémentent un ensemble basique d’APIs, les .NET standard.

Chaque implémentation peut aussi présenter des APIs supplémentaires, spécifiques des systèmes opératifs où la même est exécutée. Comme par exemple, le .NET Framework est une implémentation de .NET exclusive pour Windows, qui inclut les APIs pour l’accès aux registres Windows.

Outre le standard .NET, il y aussi NuGet, un gestionnaire de paquets standard et dépôt pour les bibliothèques .NET, où se trouvent plus de 200 000 paquets.

 

C#, F# et Visual Basic – Les langages de .NET

.NET offre un support à plusieurs langages de programmation, en implémentant Common Language Infrastructure (CLI) (un standard ECMA – ECMA-335), qui, entre autres, spécifie le temps d’exécution indépendant du langage. Cela signifie qu’il est possible de choisir n’importe quel langage .NET pour construire des applications et des services en .NET. Les plus utilisés sont C#, F# et Visual Basic :

– C# est un langage de programmation orienté objets, standardisé par l’ECMA et par l’ISO (ECMA-334, ISO / IEC 23270) ;

– F# est un langage de programmation fonctionnel de code ouvert pour .NET, qui inclut aussi une programmation impérative et orientée objets ;

– Visual Basic est un langage orienté objets, mais il a une syntaxe accessible, qui utilise plus de mots que de symboles.

 

 

Quelles sont les différences entre LTS et GA ?

Sur .NET, il y a 2 types de lancements : le support à long terme (LTS en anglais) et les actuels (GA). Les premiers ont un support pour trois années après le lancement initial et les versions actuelles sont supportées pour trois mois, après une version actuelle ou LTS subséquente. Le support à long terme ne reçoit que des corrections critiques et compatibles au long de son cycle de vie, tandis que les lancements GA reçoivent les mêmes corrections et mises à jour avec des innovations et des recours compatibles.

Et vous, avez-vous déjà travaillé sur .NET ? Quelles sont vos impressions ? »

 

Jesualdo Matos

Développeur .NET – PrimeIT